Audit Expertise Luberon Audit Expertise Luberon Audit Expertise Luberon

Vous êtes ici : Actualités › N'oubliez pas l'entretien biennal avec vos salariés !

C'est obligatoire : tous les employeurs, quel que soit le nombre de leurs salariés, sont désormais tenus d'avoir avec leurs salariés un entretien individuel une fois tous les deux ans.

Publié le jeudi 03 mars 2016 à 15:49

Si certains de vos salariés comptent au moins deux ans d'ancienneté dans votre entreprise, vous devez avoir un entretien avec eux d'ici le 7 mars prochain.

C'est obligatoire : tous les employeurs, quel que soit le nombre de leurs salariés, sont désormais tenus d'avoir avec leurs salariés un entretien individuel une fois tous les deux ans.

Cet entretien doit avoir lieu pendant le temps de travail et il doit bénéficier à tous les salariés, sans condition de statut (cadre ou non cadre par exemple), ni d'ancienneté, et quel que soit la nature de leur contrat de travail : CDD, CDI, à temps plein ou à temps partiel, etc.

Contrairement à l'entretien annuel, avec lequel il ne doit pas être confondu, cet entretien biennal ne doit pas porter sur l'évaluation du travail du salarié, mais uniquement sur les perspectives d'évolution professionnelle de celui-ci, notamment en termes de qualifications et d'emploi.

Enfin, chaque entretien professionnel doit donner lieu à la rédaction d'un "document", dont une copie doit être remise au salarié.

 

Objet de l'entretien et document à établir

Cet entretien doit avoir lieu pendant le temps de travail du salarié.

Selon la loi, il ne doit pas porter sur l'évaluation du travail du salarié, mais uniquement sur les perspectives d'évolution professionnelle de celui-ci, notamment en termes de qualifications et d'emploi.

Nota : le salarié doit notamment être mis en mesure de relater son parcours professionnel, de faire état des compétences qu'il a acquises ou des formations qu'il a suivies, d'exprimer ses souhaits (ou ses projets) en matière de formation professionnelle ou de promotion interne, etc.

Par ailleurs, chaque entretien professionnel doit donner lieu à la rédaction d'un "document", dont une copie devra être remise au salarié.

Nota : ce terme de "document", qui est celui employé par la loi, est bien évidemment assez vague. Lors des débats parlementaires, il a été précisé qu'il pouvait s'agir d'un simple compte rendu, signé par les deux parties, attestant que l'entretien s'est bien tenu.

 

Retour en haut de page

N'oubliez pas l'entretien biennal avec vos salariés !